Imprimer

L’avènement d’une société multiculturelle résolument démocratique ne peut avoir lieu dans la discrimination et le déni de l’autre.

 

"En matière de racisme, l’intransigeance doit être la règle, il n’y a pas d’accommodements possibles lorsque la tolérance, le respect de l’autre, la dignité humaine sont en jeu…"

 

Ces propos du président français Jacques Chirac à l’occasion de la commémoration du cinquantième anniversaire de la Déclaration des droits de l’homme sont éloquents. L’égalité des chances est le préalable de la fraternité universelle.

 

Malgré les discours et un cadre législatif soucieux de la défense des particuliers, la communauté africaine est confrontée quotidiennement à la discrimination sociale et à l’intolérance. Les tracasseries administratives, l’exclusion et le manque de ressources matérielles sont l’apanage des communautés étrangères.

 

Les promoteurs proposent d’identifier et de recenser les compétences africaines car la paix sociale et la réussite de l’intégration passent par la contribution de toutes les communautés impliquées dans le développement des pays d’accueil.

 

L’unification du marché du travail eurafricain permettra une promotion effective de l’égalité des chances. Dans l’Union européenne, dix-huit millions de personnes sont à la recherche d’un emploi pendant que l’Afrique a besoin de l’expertise de l’Europe.

 

Eurafrica cherchera à développer des projets d’insertion professionnelle tant en Afrique, pour les jeunes européens, qu’en Europe pour les jeunes africains. Des actions de sensibilisation envers les bénéficiaires potentiels, les employeurs et les partenaires sociaux permettront de connaître les possibilités réciproques d’embauche.

 

Accueil, formation, orientation, suivi et accompagnement sont de part et d’autre le moyen de favoriser une approche interactive du progrès. Si l’Afrique offre de grandes perspectives d’accomplissement personnel aux jeunes européens, l’Europe est pour les jeunes africains le lien de tous les apprentissages au bénéfice de leurs pays respectifs.

 

Dans une approche globale, l’association internationale encouragera la création d’entreprises multiculturelles où les communautés pourront exprimer leur savoir-faire. Elle poursuivra également la mission d’aider les Africains à la recherche d’un emploi en Europe ainsi que la préparation de leur retour en Afrique dans le cadre de projets interactifs de codéveloppement.

 

Eurafrica assurera également en collaboration avec de nombreuses associations la défense des droits des minorités communautaires au bien-être social dans le respect de la législation de leurs pays d’accueil.